- Barcelone

With rebellion awareness is born

Mayoral a le plaisir de présenter l'exposition With Rebellion, Awarness is Born [Avec la révolte, la prise de conscience naît], une approche de l'art espagnol d'après-guerre qui comprend une minutieuse sélection d'œuvres des artistes Rafael Canogar, Modest Cuixart, José Guerrero, Josep Guinovart, Luis Feito, Manolo Millares, Antonio Saura et Antoni Tàpies. L'exposition est organisée par l'historien et critique d'art Tomàs Llorens, ancien directeur du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía à Madrid et de l'Instituto Valenciano de Arte Moderno (IVAM) à Valence.
Next section

With rebellion awareness is born

Cette exposition présente des peintures d’une génération de jeunes artistes émergents des années 1950 qui trouvent leurs racines dans la vie culturelle espagnole au moment de l’apogée de l’Espagne franquiste. Ces artistes partagent la volonté de rechercher un nouvel art pour exprimer leur temps et intégrer dans le présent un héritage déjà exprimé par El Greco, Velázquez et Goya, ainsi que par Picasso et Miró. Ces artistes transmettent, à travers les arts plastiques, une plaie et une souffrance, un combat de dénonciation et de rébellion contre le statu quo : injustice et oppression. À cet égard, se distinguent les œuvres Serie negra nº2 [Série Noir nº 2] de Rafael Canogar et Cuadro (3) [Tableau (3)] de Manolo Millares. Également, les deux peintures à l’huile de Cuixart, qui ont fait partie de la Biennale de São Paolo de 1959, et l’œuvre monumentale de Luis Feito, Sin título [Sans titre], exposée à la Biennale de Venise en 1968, méritent une attention particulière.

Lors de sa première exposition dans une galerie privée, Tomàs Llorens souligne : « Le dernier facteur distinctif, et le plus déterminant, pour décrire ce qui distingue à ce groupe de jeunes avant-gardistes, présentés dans cette exposition, est sa circonstance historique. Ce contexte a profondément marqué leurs différences poétiques individuelles, en leur conférant un caractère commun qui, avec le temps, a été perçu plus clairement, c’est-à-dire la rage et l’espoir avec lesquels, à l’équateur du franquisme, ils ont commencé à imaginer sa fin.

Jordi Mayoral, le directeur de la galerie, déclare que « c’est un privilège de promouvoir cette exposition. Nous ne pouvons pas oublier que le fossé que cette génération d’artistes a représenté est le début de la chute des murs et de l’avenir à venir. Nous sommes les enfants de ce fossé, de ces génies qui ont construit un espoir que nous incarnons et que nous approprions. Comme le dit l’écrivain Albert Camus : ‘Une prise de conscience naît d’une révolte’ ».

 

À l’occasion de l’exposition, un catalogue a été publié. Outre l’essai du commissaire, il comprend un entretien avec deux des artistes présents à l’exposition : Luis Feito et Rafael Canogar. Pour réaliser ces entretiens, la galerie Mayoral a bénéficié de la collaboration de la commissaire d’exposition Elena Sorokina et du directeur du Musée Picasso de Barcelone, Emmanuel Guigon. En outre, la publication intègre une contribution de Bea Espejo, dont le regard nous apporte respect, admiration et des nouvelles questions pour l’art espagnol de l’après-guerre : «Lire cette exposition dans le contexte de la révolte, c’est penser à la peinture en tant que non-conformité et à la création en tant qu’espace de contestation.»

Le commissaire

Tomàs Llorens Serra (Almazora, Castellón, 1936) est un historien de l’art et critique d’art espagnol. Diplômé en Droit et en Philosophie et Lettres, il a été directeur de Valenciano de Arte Moderno (IVAM), directeur du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía et conservateur en chef du Museo Nacional Thyssen-Bornemisza de 1991 à 2005. Il est aussi l’auteur de nombreux articles et essais sur la critique d’art, l’histoire de l’art du XXe siècle, l’architecture ou la sémiotique. Il a organisé certaines des meilleures expositions présentées en Espagne aux XXe et XXIe siècles. Il a reçu la Médaille d’or du mérite des beaux-arts en 2007.

 

Galería Mayoral

Mayoral est une galerie d’art spécialisée dans l’art moderne et d’après-guerre fondée à Barcelone en 1989. Son programme d’exposition est structuré autour de grands artistes du XXe siècle, tels que Joan Miró, Pablo Picasso, Salvador Dalí, Alexander Calder, Luis Feito, Joan Brossa, Eduardo Chillida, Manolo Millares, Antonio Saura et Antoni Tàpies, entre autres. La galerie développe des projets rigoureusement organisés.

Mayoral bénéficie du soutien des familles des artistes, ainsi que des fondations et autres institutions, dont la mission est de préserver et de faire connaître le patrimoine des artistes. De même, il bénéficie de la confiance des collectionneurs et des musées nationaux et internationaux, privés et institutionnels.

Vidéo de l'exposition