- Madrid - Fundación PONS

Zóbel et les grands artistes de l’après-guerre

Mayoral présente 'Zóbel et les grands artistes de l'après-guerre' qui se tiendra à la Fundación PONS à Madrid. Cette exposition ayant pour commissaire Alfonso de la Torre, est un dialogue entre les œuvres de Fernando Zóbel et d'autres créations abstraites de l'après-guerre espagnole.
Next section

Zóbel et les grands artistes de l’après-guerre

La première exposition de la galerie Mayoral à Madrid, « Zóbel et les grands artistes de l’après-guerre », aura lieu du 11 au 21 mars à la Fondation PONS. L’exposition réunit plus d’une douzaine d’œuvres de Zóbel et de ses contemporains, Eduardo Chillida, José Guerrero, Luis Feito, Juana Francés, Manolo Millares, Joan Miró, Jorge Oteiza, Pablo Picasso, Gerardo Rueda, Antonio Saura et Antoni Tàpies, ainsi que des photographies, des publications et des documents d’époque évoquant leurs rencontres.

C’est la première fois qu’est organisée une exposition dans laquelle Zóbel est le point de départ d´un dialogue avec les artistes de son époque. Dans cette exposition, les œuvres de Zóbel sont la clé pour revoir et repenser l’importance de l’art d’après-guerre.

« Pratiquement tous les artistes exposés ont fait de l’errance internationale l’une de leurs devises et ainsi, évoquer Fernando Zóbel, c’est évoquer son ascendance académique nord-américaine, sa vaste formation orientale et ses voyages en Europe, qu’il a partagé avec une générosité extraordinaire à son arrivée en Espagne à la fin des années cinquante. Zóbel est devenu un véritable centre d’énergie. En 1955, il commence à collectionner des œuvres de peintres abstraits espagnols. Ainsi, sa collection et l’ouverture du Museo de Arte Abstracto Español à Cuenca (1966), un lieu insolite fait par des artistes avec sa colonie de créateurs, s’inscrit dans la lignée d’autres expériences internationales comme celles qui ont vu le jour en Amérique du Nord, je pense au Greenwich Village de New York ou à Yaddo, à Saratoga Springs. « En dépit de tout, le monde allait de l’avant », telle avait été la prédiction de Millares » explique Alfonso de la Torre, commissaire de l’exposition.

 

TEXTE DU COMMISSAIRE (ESPAGNOL)

 
Todo acabó, esto es otro arte
por Alfonso de la Torre

Esta exposición permite contextualizar la presencia de la obra de Fernando Zóbel (Manila, 1924-Roma, 1984) vinculada a algunos artistas abstractos capitales de nuestra postguerra. Desde la mirada tutelar de Joan Miró o Pablo Picasso, la muestra refiere la posición central de aquel como centro de energía durante el desarrollo del arte de postguerra; en torno a él se hallarían buena parte de los creadores abstractos de aquel tiempo —aquella «generación irrepetible», en palabras de Zóbel—, desde los dos principales lugares de irradiación de esos años, las ciudades de Madrid con asunto simbolizado en la creación de El Paso en 1957 y el previo de Dau al Set en Barcelona… seguir leyendo
 

LE COMMISSAIRE DE L’EXPOSITION

 
Alfonso de la Torre est un théoricien et critique d’art, spécialiste de l’art espagnol contemporain. Il a été commissaire de plus d’une centaine d’expositions, a publié des essais et des poèmes et a donné des cours dans diverses universités, musées et institutions de renom : Centro Pompidou (Málaga), MNCARS, Museo de Teruel, Universidad de los Andes, Universidad de Córdoba, Universidad de Granada, Universidad de Castilla-La Mancha, UIMP-Universidad Internacional Menéndez Pelayo et l’Université de la Sorbonne. Il est membre de l’Association internationale des critiques d’art (AICA).

Il est l’auteur des catalogues raisonnés des peintures des artistes suivants : Manolo Millares (MNCARS et Fundación Azcona, 2004) ; Manuel Rivera (Diputación de Granada et Fundación Azcona, 2009) ; et Pablo Palazuelo (MNCARS, MACBA, Fundación Palazuelo et Fundación Azcona). Cette année sera publié le catalogue raisonné des peintures de Fernando Zóbel (Ayala Foundation, Fundación Azcona et Fundación Juan March). www.delatorrealfonso.com

 

INFROMATIONS PRATIQUES

 

Zóbel et les grands artistes de l’après-guerre
Du 11 au 21 mars 2021
Fundación PONS : Calle de Serrano, 138, 28006 Madrid
Horaires : du lundi au dimanche de 11h a 20h.

*En raison de la crise sanitaire actuelle, la Fondation PONS a pris toutes les mesures nécessaires pour la sécurité des visiteurs : capacité réduite, distributeurs de gel hydroalcoolique et désinfection régulière des salles.